Que faut-il prendre en compte pour internationaliser une Startup?

Votre business fonctionne bien? Vous avez le vent en poupe? Vous avez pensé à vous développer à l’international? Alors vous devriez savoir que le fait de s’internationaliser est un processus difficile mais qui peut vous apporter des profits importants, tels que:

  • Une augmentation de la demande.
  • La possibilité de créer des économies d'échelle dans la production.
  • Une augmentation de la rentabilité.
  • Une amélioration de l’image de marque.
  • Une amélioration de la compétitivité.

Ceux-ci sont des bons arguments pour commencer à exporter des produits vers d’autres pays, mais toutes les entreprises ne peuvent pas y arriver. De nombreuses PME se lancent dans le commerce international sans avoir de l’expérience et, pire encore, sans avoir fait une analyse préalable minutieuse. C’est pour cela donc que certaines échouent dans leur tentative.

Aujourd’hui nous allons vous indiquer les aspects qu’il faudra prendre en compte avant d’attaquer le marché international.

  • Tout d’abord, vous devez réaliser une analyse interne:

L’analyse interne vous permet de vérifier si votre produit peut être vendu à l'extérieur, si vous avez les ressources suffisantes pour réussir, si vous pouvez faire face à une augmentation de la demande...

Les données pour déterminer cela s’obtiennent grâce à l’aide de certains outils comme la matrice D.A.F.O, qui vous permettra de connaître les points forts et faibles de votre entreprise.

D’autre part, pour savoir si un produit peut être vendu à l’extérieur, il faudra se demander: Est-ce que mon produit est versatil? Devra-t-il être modifié selon le marché? S’il le faut, est-ce que la modification sera coûteuse? Pourrait-elle être réalisée par mes employés, ou dois-je recruter du personnel?

Une modification du produit peut être très coûteuse, et par conséquent prévoir ce type de contretemps vous permettra d’avoir une marge de manoeuvre qui évitera que votre business échoue au moindre problème.

En dernier lieu, le fait de s’internationaliser suppose des investissements élevés. Une analyse financière vous servira pour vérifier si vous avez les ressources suffisantes pour couvrir les frais et les investissements prévus.

  • Une fois que vous saurez si vous pouvez vous internationaliser d’un point de vue intérieur, vous devez analyser en profondeur le marché vers lequel vous voulez vous diriger. Pour cela, vous devrez faire une analyse externe.

En principe, n’importe quel pays peut être un acheteur potentiel de votre produit, mais étant donné qu’il est impossible d’étudier tous les pays un par un, vous devez vous centrer sur celui ou ceux qui sont le/s plus intéressants pour vous; que ce soit par proximité, pour la conjoncture économique, politique etc.

Vous pourrez faire de nouveau appel à la matrice D.A.F.O pour analyser les oportunités et les menaces des marchés ciblés. Il faudra alors faire une analyse de la concurrence qui est implantée sur ce marché étranger (la structure du marché, les stratégies des concurrents…). Sur des pays avec des marchés très compétitifs vous ne trouverez pas de fortes barrières d’entrée, cependant, avec une forte concurrence, il sera plus difficile de réussir.

Après la concurrence, il faudra analyser le profil du consommateur-type du pays choisi. Bien que les populations deviennent de plus en plus homogènes, il y a encore de nombreuses différences entre elles, telles que: les coutumes, le niveau de vie, les goûts, les préférences et les comportements d’achat. Ces aspects, qui peuvent être très différents d’un pays à l’autre, peuvent nous donner des pistes sur si votre produit sera accepté ou non sur le marché objectif.

Enfin, il serait intéressant d’étudier les aspects légaux du pays et s’il y a des barrières à l’entrée telles que les douanes, les registres ou les permis spéciaux, les homologations, les licences…. tout ceci peut supposer des coûts additionnels qui peuvent devenir des problèmes si nous ne les avons pas pris en considération auparavant.

Si vous avez fait l’analyse des caractéristiques intérieures de votre entreprise, ainsi que celles du pays où vous voulez vous internationaliser et si vous êtes prêt, alors n’hésitez plus et lancez-vous. Les profits que peuvent vous apporter cette décision sont innumerables.

Vous ne devez pas avoir peur. Si vous avez pris en compte les risques et que vous avez cherché les solutions pertinentes, il ne sera pas si difficile que cela de vous faire une place sur le marché international.

Souvenez-vous: “prendre en compte les risques de l'internationalisation est la meilleure manière de les réduire’’.

www.fr.faxvirtual.com

www.fr.fonvirtual.com

Retour à l'accueil